• Interview avec Régis De La Croix-Vaubois

     

    R.C.V. Conseil présidé par Régis De La Croix-Vaubois, histoire d’un Cabinet de recrutement qui se développe.

     

     

    Régis de la CROIX-VAUBOIS, fondateur et Président du Cabinet de recrutement R.C.V. Conseil nous raconte la genèse de son Cabinet.

     

    Occupant les fonctions de DRH au sein d’une importante Société de Services, j’ai malheureusement dû assister le mandataire liquidateur lorsque celle-ci a été placée en liquidation judiciaire en 1998.C’est à la suite de cette épreuve professionnelle que j’ai créé, ex-nihilo, le Cabinet de recrutement R.C.V. Conseil. Ce qui veut dire Régis de la CROIX-VAUBOIS ? R.C.V. Conseil signifie Recrutement Compétences Valeurs, et le hasard faisant bien les choses, correspond aussi aux initiales de Régis de la Croix-Vaubois !…

     

    Comment Régis de la CROIX-VAUBOIS, engagez-vous alors vos premières actions ?

     

    En tant que DRH, j’attachais beaucoup d’importance au recrutement, conscient de son côté stratégique pour l’entreprise et évidemment pour le salarié. Parce que l’entreprise est avant tout constituée des hommes et des femmes qui la compose, parce que l’économie dite « réelle » repose d’abord sur les talents et les compétences de ceux qui l’anime, le recrutement pour les entreprises, la gestion de sa carrière professionnelle pour les candidats sont essentiels à la réussite de chacun. C’est dans cet état d’esprit, que j’ai lancé l’activité plutôt orientée dans des secteurs et des fonctions sur lesquelles un Cabinet pouvait répondre au mieux aux attentes de ses clients, c’est-à-dire les profils pénuriques. C’est ainsi, que nous nous sommes spécialisés dans les fonctions techniques, de production et opérationnelles, dans les secteurs du BTP et des services aux entreprises.

     

    Et répondant à ces besoins, votre Cabinet s’est rapidement développé, Régis de la CROIX-VAUBOIS ?

     

    Nous demeurons un Cabinet de recrutement à taille humaine avec 8 personnes, tous Chargé de recrutement c’est-à-dire assurant aussi bien le “sourcing” c’est-à-dire les investigations que le suivi complet du processus de recrutement jusqu’à la présentation à nos clients et le suivi de l’intégration du candidat. Cela a été ma volonté de limiter notre développement afin de ne rien céder à la qualité de nos prestations et à la proximité que nous avons toujours entretenu avec nos clients et nos candidats.

     

    Pour l’avenir, Régis de la CROIX-VAUBOIS, quelles sont les évolutions prévues pour votre Cabinet ?

     

    A une époque où tout s’accélère, où, encore moins qu’avant, on n’a ni la possibilité ni les moyens de se tromper, où alternent surabondance et pénurie, l’intervention d’un Cabinet de recrutement comme R.C.V. Conseil s’avère capitale pour l’entreprise et les candidats dans la gestion des flux afin d’ajuster au mieux les besoins et aspirations de chacun. Nous nous aidons bien évidemment des outils des nouvelles technologies mais sans rien céder au contact direct avec nos clients et nos candidats. Les nouvelles technologies sont facilitatrices mais un certain temps nécessaire au recrutement sera toujours incompressible.

     

    Merci Régis de la CROIX-VAUBOIS


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :